Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tintinnabule-bijoux.over-blog.com
  • Le blog de tintinnabule-bijoux.over-blog.com
  • : Bienvenue à tous ! Si vous souhaitez connaître les petits secrets des bijoux Tintinnabule, découvrir de quelle façon ils voient le jour, comment ils évoluent jusqu'à leur forme définitive, ce blog vous explique quelque peu ce qui se passe en coulisse ! Vous pourrez même accompagner leurs premiers pas en donnant votre avis... C'est également l'occasion de vous faire part de mes motivations, des interrogations qu'ils suscitent et des joies qu'ils finissent toujours par m'apporter.
  • Contact

Profil

  • tintinnabule-bijoux.over-blog.com
  • Créatrice et fabricante de bijoux fantaisie en étain argenté de qualité librement inspirés des éléments de décor du Moyen Âge et teintés du Merveilleux de ses histoires...
  • Créatrice et fabricante de bijoux fantaisie en étain argenté de qualité librement inspirés des éléments de décor du Moyen Âge et teintés du Merveilleux de ses histoires...

Collection Tintinnabule :

E-boutique

Le site 

 

  LOGO ARTISAN OFFICIEL ENVOYE CMAY

Renseignements : 06 68 36 23 90

Inscrite à la Chambre des Métiers des Yvelines (78) depuis mai 2005.

SIRET : 482405883 00034

Recherche

Calendrier Lunaire

Archives

2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 17:49
Contre toute attente, fraiser la pâte polymère dans laquelle sont réalisés les prototypes des bijoux Tintinnabule est possible. Même si la fraise en "carbure de tungstène" est initialement destinée au travail du bois et "arrache" par conséquent quelque peu la pâte polymère en lui faisant perdre son aspect lisse, le fraisage se révèle très utile pour réaliser un affinage, percer des trous etc. une fois le bijoux rigidifiée par la cuisson.
 
Pour mémoire, la bague Couronne réalisée précédemment (voir article Août 2011) fut très difficile, après moulage, à couler correctement (en étain) de par la complexité de son moule en trois parties... Comme le montre la photo ci-dessous, des "manques" d'étain occasionnaient des "trous" qui au final se sont avérés plutôt esthétiques !    
 
fonte etain bijoux ancien bague couronne 0016
   
 Cette méthode étant par trop aléatoire, quelques essais de remodelage d'une 2ème bague avec des ouvertures cette fois-ci dans sa base ne fonctionnèrent pas car bien évidemment la pâte polymère ainsi "perforée" se déforme abondamment tant qu'elle n'est pas cuite ! Alors, j'ai tenté de retoucher directement à la fraise le précieux prototype initial...
 
 
fraisage bague couronne bijoux 100Ko 05 
 
Ici, je perce des orifices précisément là où l'étain faisait défaut après les fontes afin de reproduire l'effet esthétique fortuit.
   
 
fraisage-bague-couronne-bijoux-100Ko-008.jpg
 
Afin également d'alléger davantage encore le poids de la bague qui n'a plus besoin d'une quille sous le dôme intérieur pour être soudée à l'anneau, je prends une fraise sphérique "à fort rendement" pour supprimer presque tout le dôme, ne laissant que quelques pattes sur lesquelles le cabochon de la bague reposera. Sur le cliché, il est aisé de constater que le Fimo semble plutôt "déchiré" mais j'ai pu l'ébarber ensuite avec une simple lime...  à ongles ! Et puis il s'agit là de pattes invisibles de l'extérieur.
     
 
fraisage-bague-couronne-bijoux-100Ko--013.jpg
 
 Dernière petite vérification du nouveau système pour maintenir le cabochon en place...
 
 
plastiline-moulage-bague-couronne-110ko--0016.jpg
 
 
Et voilà ! En route pour un nouveau moule toujours en trois parties, la première étant celle qui va prendre l'empreinte du pourtour de la bague. La Plastiline grise vient momentanément prendre la place des deux autres futures parties du moule afin de procéder par étapes comme nous l'avons vu précédemment (voir l'article "Prise d'empreinte"). A noter que le "plan de joint" se trouve SUR l'arête des pointes du motif et surtout à MI-EPAISSEUR des nouveaux petits trous percés dans sa base sinon... il serait impossible de déloger le prototype de son moule après durcissement de l'élastomère !
  
 
Bons loisirs à tous !
   
   
 
Repost 0
tintinnabule-bijoux.over-blog.com - dans Recherches et tâtonnements...
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 19:01
Plusieurs pendentifs "Coeur d'Ange" ont été coulés (par gravité) afin d'effectuer des essais pour percer la bélière (attache) coulée pleine par nécessité pratique.
 
 
bijoux pendentif collier coeur ange style ancien medieval a
 
 
Finalement après plusieurs essais, ce n'est pas à la main avec une vrille mais à l'aide d'une petite fraise sphérique qui ne nécessitait pas d'être dans l'axe de la bélière que le trou fut percé sans abîmer le bord des ailes. Néanmoins au moindre tremblement lors du meulage, la fraise se bloquait avec les conséquences qu'on imagine ou entamait trop abondamment l'anneau de l'attache...
  
 
 bijoux-pendentif-collier-coeur-ange-style-ancien-m-copie-1.jpgbijoux-pendentif-collier-coeur-ange-style-ancien-m-copie-2.jpg
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici donc le coeur achevé après avoir également solutionné le problème de la fixation du cabochon au dos de la pièce comme le montre la photo ci-dessous.

 

 

bijoux pendentif collier coeur ange style ancien m-copie-3

 

 

 

Le coeur étant très lourd au départ, un assez long travail de meulage pour l'évider a permis de lui donner un poids acceptable pour un pendentif de cette dimension.

Bien sûr ici, il s'agit toujours de prototypes en ETAIN qui ne présentent pas encore l'aspect "Argent vieilli" du bijou définitif.

 

 

bijoux pendentif collier coeur ange style ancien m-copie-6bijoux pendentif collier coeur ange style ancien m-copie-7

bijoux pendentif collier coeur ange style ancien m-copie-8bijoux pendentif collier coeur ange style ancien m-copie-4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il ne reste plus qu'à décider de la nature du lien ! Organza ou daim, couleur assortie à la pierre ou noir...

 

 

bijoux pendentif collier coeur ange style ancien m-copie-6

 

 

 

 

Repost 0
tintinnabule-bijoux.over-blog.com - dans Recherches et tâtonnements...
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 00:33

Parce que certaines émettaient le souhait de discrets clous d'oreilles, d'autres de fines feuilles en pendants - tous deux devant héberger Miss Coccinelle ! - pour assortir à la bague et aux différents colliers "Feuilles Ficus", les deux idées seront finalement concrétisées ! 

 

En voici leurs prototypes :

 

boucle oreille feuille coccinelle argent 010

 

1er prototype pour clous d'oreilles

 

 

boucle-oreille-feuille-coccinelle-metal-001.JPG 

 2ème prototype pour pendants d'oreilles

 

L'un et l'autre modèles restent discrets et légers.

 

 

Bonne fin de semaine !

 

 

 

Repost 0
tintinnabule-bijoux.over-blog.com - dans Recherches et tâtonnements...
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 22:14

Parce que plusieurs d'entre vous m'ont demandé de simples clous d'oreilles assortis au collier/torque FICUS ainsi qu'au petit pendentif sur cuir ou daim de la même gamme, voici quelques prototypes de feuilles discrètes. Destiné à être soudé directement à l'extrémité du clou d'oreille, le motif du bijou pourra se positionner délicatement sur le lobe dans le sens qui vous plaira. 

     BO feuilles medieval 02 

Le choix reste à faire pour le moule final...

  

 

 

BO-feuilles-medieval-07.jpg 

Collier FICUS : http://s271104656.e-shop.info/shop/article_D/Collier-FICUS-(motif-vertical).html?shop_param=cid%3D4%26aid%3DD%26

 

 

 

Pendentif FICUS : http://s271104656.e-shop.info/shop/article_D2/Pendentif-PETIT-FICUS-sur-Cuir-Chocolat.html?shop_param=cid%3D19%26aid%3DD2%26

 

 

 

 

    

 

Allez, bientôt le printemps !

Repost 0
tintinnabule-bijoux.over-blog.com - dans Recherches et tâtonnements...
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 16:08

En fin d'année 2010, mon article intitulé "Un coeur en hiver..." laissait apparaître combien la démarche créative pouvait s'avérer parfois délicate...  En effet, visuels à l'appui, vous y découvriez plus d'une vingtaine de prototypes d'ailes devant aboutir à la réalisation d'un pendentif en forme de coeur...

 

Souhaitant rester fidèle à l'esprit de ce blog dont la destination première est de vous faire partager toute ou partie du processus d'élaboration d'un bijou, voici le petit dernier...

 

  pendentif-coeur-collier-amour-medieval--006.jpg

 

 

Ce n'est encore qu'un "prototype" en pâte polymère recouvert de fard à paupières afin de restituer au mieux son futur aspect "vieil argent". La bélière (attache) est une perle non définive et sera beaucoup plus sobre et contemporaine pour contraster avec l'effet matière des plumes...

 

Enfin des plumes, des vraies, comme je l'espérais !

 

Insatisfaite de mes multiples productions car soucieuse d'un "rendu plumes" suggérant véritablement les ailes des anges qui peuplent nos cathédrales, je décidai après concertation avec une amie potière de modeler chaque plume UNE à UNE.

 

Et voilà ! Rien à voir avec des plumes simplement "gravées" dans la pâte (Voir précédent article "Un coeur en hiver...").

   

L'effet "matière" de ces plumes correspond enfin à l'esprit médiéval de Tintinnabule.

  

Je souhaite qu'il vous corresponde aussi... 

 

Repost 0
tintinnabule-bijoux.over-blog.com - dans Recherches et tâtonnements...
commenter cet article
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 16:01

Bien avant la vogue actuelle des coeurs en tous genres, ce projet de pendentif m'occupait l'esprit depuis fort longtemps. Enfin cet été, cette idée, poétisée par le chant des grillons de ma Haute-Marne natale et l'odeur des blés mûrs moissonnés, et surtout mise en ébullition par quelques pics de température caniculaires, a pris forme. Quelques-unes furent engendrées... Hormis les premiers essais qui n'auront pas les honneurs d'une figuration dans ce blog, voici telle une collection de curieux papillons, quelques-uns des 21 prétendants réalisés à ce jour :

 

 bijoux argente coeurs medievaux 2,39 Mo

 

Entre le "trop grand" et le "trop petit", le prétentieux "trop de plumes" et l'obsessionnel "nervures à nervures", la version "Astérix chez les Goths" (en haut milieu gauche),  et l'hommage à la "queue de poisson" de notre Petite Sirène (en haut milieu droit), le froid "art déco" (doré au centre) ou le baroque torturé (haut extrême gauche), le clin d'oeil aux "Amoureux de Peynet" (ligne du milieu tout à gauche) et celui, totalement égaré, qui se prend pour un papillon... Lequel passera du fimo à l'étain ? Aucun. Jamais je n'aurais imaginé si subtil de restituer les ailes de pierre de tous ces anges qui peuplent les tympans et les choeurs de nos cathédrales, qui plus est en évoquant contes et légendes arthuriennes. Mais l'élu tant attendu viendra... dans le prochain article !

Repost 0
tintinnabule-bijoux.over-blog.com - dans Recherches et tâtonnements...
commenter cet article