Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tintinnabule-bijoux.over-blog.com
  • Le blog de tintinnabule-bijoux.over-blog.com
  • : Bienvenue à tous ! Si vous souhaitez connaître les petits secrets des bijoux Tintinnabule, découvrir de quelle façon ils voient le jour, comment ils évoluent jusqu'à leur forme définitive, ce blog vous explique quelque peu ce qui se passe en coulisse ! Vous pourrez même accompagner leurs premiers pas en donnant votre avis... C'est également l'occasion de vous faire part de mes motivations, des interrogations qu'ils suscitent et des joies qu'ils finissent toujours par m'apporter.
  • Contact

Profil

  • tintinnabule-bijoux.over-blog.com
  • Créatrice et fabricante de bijoux fantaisie en étain argenté de qualité librement inspirés des éléments de décor du Moyen Âge et teintés du Merveilleux de ses histoires...
  • Créatrice et fabricante de bijoux fantaisie en étain argenté de qualité librement inspirés des éléments de décor du Moyen Âge et teintés du Merveilleux de ses histoires...

Collection Tintinnabule :

E-boutique

Le site 

 

  LOGO ARTISAN OFFICIEL ENVOYE CMAY

Renseignements : 06 68 36 23 90

Inscrite à la Chambre des Métiers des Yvelines (78) depuis mai 2005.

SIRET : 482405883 00034

Recherche

Calendrier Lunaire

Archives

1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 15:49

Dans la série "Fonte par gravité", voici la bague "COURONNE" ou comment résoudre les problèmes de fonte inhérents à un moule assez complexe en 3 parties...

  

En effet, de par sa structure (un motif circulaire ornementé obstrué par un "fond") ce type de bijoux suppose pour pouvoir être coulé "par gravité" un moule en 3 parties s'emboîtant les unes dans les autres afin de permettre le délogement de la pièce après sa fonte.

 

L'étain en fusion (rappel : 231,9 °C) devant se répartir en une fraction de seconde dans les interstices très minces du moule, l'air doit pouvoir s'en échapper tout aussi rapidement sous peine de "flouter" certains détails de la pièce en gênant l'adhérence du métal...

 

Voici donc tels des oeufs Fabergé, les toutes premièrse "surprises" sorties du moule !!!     

fonte etain bague couronne medievale 0024fonte etain bague couronne medievale 0001     

Hormis les bavures qu'il est facile d'ébarber à la fraise, les trous dans le pourtour de la couronne ainsi que les détails "floutés" de certains décors révèlent la difficulté du métal à se répartir convenablement à l'intérieur du moule...

 

Etain pas assez chauffé ? Echappement d'air insuffisant ? Eléments du décor qui "freinent" le remplissage ? Parfois même la "quille" sous le dôme de la bague qui doit permettre la soudure sur l'anneau, n'apparaît même pas...

   

fonte etain bague couronne medievale 0013fonte etain bague couronne medievale 0016

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

   Armée d'un fin cutter, il faut mettre en regard les défauts de la pièce coulée et les parties concernées du moule afin d'imaginer les soucis qui se produisent pendant la fonte !

 

Ici, les aspérités dues à certains décors "en creux" ont été un peu rabotées afin de permettre au métal de se répartir plus aisément et quelques cheminées d'évacuation de l'air ont été très légèrement agrandies. Le cône de coulée a également été élargi et pour finir, le nombre de dégrés lors du chauffage de l'alliage, a été augmenté mais attention à ne pas dépasser le seuil de tolérance à la chaleur du moule sous peine de le rendre ultra cassant voire de l'endommager définitivement !

 

Après moult essais, voici le résultat :    

fonte etain bague couronne medievale 018

   

 La restitution des détails n'est pas uniformément correcte mais il n'y a plus de "trous" et toutes les parties de la pièce sont présentes !

   

Finalement le poids total de la bague s'avérant beaucoup trop important, la quille sera suprimée et le système de fixation à l'anneau revisité et simplifié grâce à un type d'anneau plus sophistiqué qui comporte un plateau à griffes :

 

fonte etain bague couronne medievale 0049fonte etain bague couronne medievale 0053  

 Reste que les petites perforations dans le tour de bague lors des premières fontes, quoique totalement involontaires, ne manquaient pas de charme non plus... A suivre donc !!

 

fonte etain bague couronne medievale 0041

 

A noter que sur ces derniers clichés, le prototype métal n'est pas totalement affiné et nécessite encore des retouches à la fraise...

 

 Concernant le détail esthétique des "jours" accidentels, n'hésitez pas à me faire part de vos avis !   

 

   

Repost 0
tintinnabule-bijoux.over-blog.com - dans Fonte d'étain par gravité
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 15:51

Chose promise chose due... Comme clairement stipulé dans le descriptif de l'activité de ce blog, il s'agit bien ici de vous faire partager les tribulations et les joies de la démarche créative !

 

 

Exemple du jour : le pendentif "Coeur d'Ange"

 

 

Voici d'abord le coeur juste après la coulée encore logé

dans l'une des 2 parties de son moule.

   

fonte coeur metal etain pendentif collier bijoux 0016

 

 

Ici, la pièce est en équilibre sur son "cône de coulée" encore solidaire. 

   fonte coeur metal etain pendentif collier bijoux 011 (2)

  

 

La bélière est certes ressortie correctement mais vous remarquerez que les pointes des ailes sont nettement plus brillantes que leurs parties supérieures proche de l'attache et du point de coulée...

(en bas sur la photo bien sûr puisque le coeur est à l'envers)

 

Pourtant deux petites "cheminées" ont été découpées au cutter dans le moule afin que l'air s'échappe et permette au métal de se répandre correctement à l'intérieur...

 

Or de toute évidence, une gêne subsiste dans la diffusion du métal induisant une moins bonne empreinte des détails, un effet matière "flouté" et cet aspect mat...

  Dos pendentif coeur metal etain bijoux collier0013 (2)

 

Au "dos" de la pièce, un autre constat s'impose : l'étain ne parvient pas non plus à couler tout au fond des encoches des pattes qui serviront ultérieurement à maintenir la pierre de couleur...

(Ceci était davantage prévisible, les pattes étant assez longues et leurs encoches dans le moule profondes).

 

  

Il faut donc améliorer ce moule, peut-être avec des cheminées supplémentaires tout près de l'arrivée du métal, pour éliminer tout risque d'air emprisonné...

 

Pour les pattes, il est impossible de pratiquer des cheminées en plein milieu

du moule sous peine de voir le métal s'en échapper pleinement lors de la coulée !

 

A nos méninges...

 

Pour information, lors de la fonte des bijoux en "petites séries"

dans des moules qui s'adaptent sur les machines rotatives des professionnels, la force centrifuge lors de la coulée de l'alliage

pallie grandement ces inconvénients.

 

 

 

A bientôt donc ! 

 

 

Repost 0
tintinnabule-bijoux.over-blog.com - dans Fonte d'étain par gravité
commenter cet article